Version mobile du site Ires.fr à venir
A


Actualités
Partager

Document de travail : L’accès à la cantine scolaire pour les enfants de familles défavorisées janvier 2019

Un état des lieux des enjeux et des obstacles. La cantine qui accueille désormais plus de 7 enfants scolarisés sur 10 est une institution majeure de notre société. Elle remplit, pour tous les enfants, mais encore plus les enfants de familles pauvres, des fonctions déterminantes discutées dans ce document : répondre au besoin essentiel d’une alimentation suffisante et équilibrée durant la pause méridienne ; favoriser le bon déroulement des apprentissages l’après-midi ; pourvoir à la nécessité d’un accueil et d’une prise en charge des enfants durant la pause méridienne, notamment au regard des objectifs de sécurité des enfants et de « conciliation » pour les parents ; participer à l’apprentissage du vivre ensemble et à l’éducation nutritionnelle en complémentarité de l’école et des parents ; intégrer les enfants dans un cadre exempt de toute forme d’exclusion ou de discrimination ; et plus généralement participer aux politiques de réductions des inégalités sociales de santé et des inégalités scolaires.

Pour ces raisons, de nombreux rapports et propositions plaident en faveur d’un accès effectif à la cantine pour tous les enfants. Il s’agit ici de documenter et discuter les obstacles s’opposant à l’effectivité de l’accès à la cantine, en particulier pour les enfants des familles les plus défavorisées. Ces obstacles sont de divers ordres : l’absence de tout service de restauration scolaire dans certaines écoles primaires de zones rurales ou périurbaines ; les refus d’accès à la cantine de l’école (parfois combinés à des refus d’accès à l’école elle-même) opposés en particulier à certains enfants de familles très défavorisées, plutôt dans les écoles primaires de grandes agglomérations urbaines ; les autres obstacles pour l’accès à la cantine, et en particulier l’obstacle économique ou financier lié aux tarifs de la cantine, problème majeur pour les enfants de familles pauvres des établissements du primaire ou du secondaire. Une effectivité du droit à la cantine pour les enfants de familles pauvres devrait logiquement passer par des mesures permettant la levée de ces obstacles.

Télécharger le document de travail d'Antoine MATH

En bref...