Version mobile du site Ires.fr à venir
A


N° 146 (juin 2014)
Partager

Brésil .Entre modération et radicalisme syndical

Andréia GALVÃO

Cet article présente les différentes positions et projets soutenus par les centrales syndicales brésiliennes depuis l'ascension du Parti des travailleurs au gouvernement fédéral. D'un côté, la position prédominante, politiquement modérée, exprimée par les centrales qui constituent une base d'appui au gouvernement. De l'autre, la position minoritaire, que nous qualifions par défaut de radicale, adoptée par des courants qui s'opposent au partenariat social ainsi qu'aux gouvernements du PT.