Version mobile du site Ires.fr à venir
A


N° 164 Numéro spécial - Protection des bénéficiaires des revenus minima garantis : débats et réformes (fev 2019)
Partager

Télécharger la Chronique internationale de l'IRES N°164

Comment ont évolué les revenus minima garantis des personnes d’âge actif depuis la grande récession de 2008-2009, et quelles réformes a-t-elle entrainées dans son sillage ? C’est la question centrale de ce numéro spécial de la Chronique internationale de l’IRES, qui, pour y répondre, examine l’évolution des montants garantis aux personnes et les débats autour de cette question dans huit pays de l’Union européenne et aux États-Unis.
Ces transferts monétaires qui permettent de garantir aux personnes un revenu disponible minimum constituent un élément central des politiques de lutte contre la pauvreté : ils sont donc particulièrement importants dans un contexte de crise. Ces filets de sécurité ont-ils été améliorés, maintenus ou diminués sur la période ? Comment les montants et les conditions d’éligibilité de ces aides ont-ils évolué ? Ces évolutions ont-elles été différentes selon les publics concernés ? Quelles ont été les réactions des acteurs sociaux ?
Quatre constats généraux parcourent les monographies de ce numéro. En premier lieu, le nombre de bénéficiaires de revenus minima garantis est stable ou en augmentation dans plusieurs pays, alors même que le chômage y est en diminution : comment expliquer ce paradoxe ? Ensuite, quelques pays ont mis en œuvre une unification des minima sociaux, souvent au détriment des bénéficiaires : pour quels résultats ? Dans de nombreux cas, le recul de la protection apportée aux bénéficiaires touche davantage certaines catégories que d’autres, comme les jeunes ou les étrangers. Enfin, les contreparties exigées des bénéficiaires, en termes de reprise d’emploi ou de formation par exemple ont eu, dans la plupart des cas observés, tendance à être renforcées.